logo qualife logo qualife

Des croyances limitantes aux croyances dynamisantes

10 février 2018

La réussite de la recherche d’emploi demande aujourd’hui de pouvoir se projeter en avant afin de trouver des opportunités. Face à ce nouveau défi, une attitude positive en regard de la démarche est plus qu’indispensable. Si beaucoup de croyances au sujet de l’âge impliquent une attitude opposée, comment dès lors passer de croyances limitantes vers des croyances dynamisantes ? En d’autres termes : comment notre système de pensée peut influencer positivement notre recherche d’emploi.
Le 25 janvier dernier a eu lieu un café contact conférence sur le thème « Recherche d’emploi : des croyances limitantes vers des croyances dynamisantes » animé par Madame Nora Kerrache, conseillère en insertion chez seniorplus.
Ce café contact conférence a permis de mettre en évidence le lien de causalité entre nos croyances, nos systèmes de pensées et nos actions, et l’intérêt d’un exercice d’observation et de travail personnel pour adapter nos automatismes limitants et tirer bénéfice d’une situation.
En introduction, la formatrice évoque l’évolution du marché du travail avec, notamment, la numérisation du recrutement. Ceci implique une évolution dans la manière de rechercher un emploi. Il s’agit de se positionner comme offreur de services et de compétences pour devenir créateur d’opportunité.
Elle propose en préalable les définitions suivantes :
Qu’est-ce qu’une croyance ?
« 
Une pensée que je considère comme étant la vérité ». Ou encore, selon Frank RamseyL « Les croyances vraies sont celles qui conduisent au succès de nos actions quel que soit le désir en jeu ». Selon l’animatrice « la croyance est un prisme déformant de ce que l’on vit au quotidien ».
Le système de croyances
80% des croyances qui composent notre esprit ne nous appartiennent pas. Elles peuvent avoir été transmises par notre éducation, dépendre de l’environnement ou être d’ordre épigénétiques.
Les croyances encrées sont souvent liées aux répétitions quotidiennes.
Il existe 3 types de croyances :

  • les croyances limitantes
  • les croyances ressources
  • les croyances neutres

Le défi est de remettre en question nos croyances limitantes, de renforcer nos croyances élevantes et de reprogrammer volontairement notre système de pensée. Ainsi, nos pensées entrainent nos croyances et influencent nos actions. Il s’agit ici de développer notre capacité à identifier et remettre en question nos croyances limitantes et le remplacer par un système de pensée qui soit porteur et dynamisant. Pour ce faire, il faut développer et ancrer des contre-croyances.
Comment identifier notre système de pensées limitantes et le faire évoluer ?
Par l’observation de nos paroles et de nos pensées.
Plutôt que de penser : je suis trop âgé, trop cher, pas à jour dans les technologies…, il s’agirait de définir une contre-croyance dynamisante: j’ai de l’expérience et de l’expertise, je suis autonome, je suis fidèle à mon entreprise… et de s’en convaincre pour développer ensuite une attitude positive. S’ensuit alors le travail de répétition sur la durée.
Un exercice pratique est proposé par l’animatrice à l’ensemble des participants qui sont invité à s’interroger sur les sujets suivants :
Lors de votre dernière postulation : quelles pensées avez-vous eues à la lecture d’une réponse négative ?

  • Listez 3 de vos pensées / croyances / actions récurrentes dans ce type de situation.
  • Dans cette liste, quelles sont les pensées qui vous rapprochent de votre objectif?
  • Quelles sont celles qui vous tirent vers le bas.

Plusieurs personnes font part du résultat de leur réflexion.
En conclusion, l’embauche des 50+ peut présenter des freins comme des bénéfices. Il est important d’avoir à l’esprit que notre système de pensée peut influencer notre état d’esprit tout comme celui de notre interlocuteur; et surtout que nous avons également le pouvoir d’influencer nos croyances.

Partager ce contenu