logo qualife logo qualife

Et si le premier entretien d’embauche était téléphonique?

6 mars 2020

Une majorité d’employeurs intègre aujourd’hui, dans son processus de recrutement, un premier appel téléphonique avant d’inviter le candidat à un entretien d’embauche.
Doit-on s’y préparer? Est-il sélectif? Doit-on se fixer des objectifs? Que faire si cet appel a lieu sans que l’on s’y attende?
Le Café-contacts du 20 février 2020 a traité du sujet de l’entretien téléphonique en guise de premier contact entre l’entreprise et le candidat. Le potentiel employeur appelle le candidat quelques jours après sa postulation et avant de le convier à un entretien.
C’est l’occasion pour les personnes présentes d’échanger leurs expériences et aussi leurs difficultés. Deux cas de figure se présentent :
Un appel spontané et inattendu du recruteur ou un rendez-vous téléphonique déjà fixé.
Quelle que soit la situation, il s’agit d’une excellente nouvelle, votre dossier a retenu l’attention et a passé le cap d’une première sélection! Cependant il est essentiel de ne pas sous-estimer cet appel, il est encore sélectif.
Dans le cas d’un appel inattendu, l’idéal est de couper court à l’entretien avec tact et de demander à fixer un rendez-vous téléphonique.
En effet, il est indispensable d’être préparé, de savoir de quel poste il s’agit, d’être dans un endroit adéquat, d’avoir à portée de main ses documents et de pouvoir se concentrer. Répondre à demi-mot, sans maîtriser totalement son sujet est un exercice périlleux.
Lorsque l’entretien téléphonique est prévu, une préparation minutieuse est de mise, de manière similaire à un entretien classique.
Quel est l’objectif du recruteur?

  • Procéder à une première sélection
  • Vérifier des points clés du profil requis ou des zones d’ombre du CV
  • Connaître les prétentions salariales et la disponibilité
  • Entendre le candidat et se faire une première impression

Comment s’y préparer?

  • Comme pour un entretien classique
  • Être dans de bonnes conditions : un endroit calme, tous les documents à portée de main (dossier complet, annonce, informations sur l’entreprise, sa présentation, des exemples de compétences, les prétentions salariales, une liste de références, …)
  • Savoir se présenter rapidement et efficacement
  • Préparer des questions

Pendant l’entretien?

  • Être concentré. Répondre de manière synthétique et claire
  • Ton de voix positif, parler distinctement, sourire
  • Écouter et ne pas interrompre son interlocuteur, chercher à faire le lien

Quelles questions seront posées?

  • Davantage de questions fermées qu’ouvertes (des points à vérifier)
  • Salaire, disponibilité, motivation
  • Des questions sur vos compétences, sur les blancs de votre CV, les raisons de départ,…

La conclusion de l’entretien?

  • C’est le recruteur qui décide de la fin de l’entretien
  • Ne montrez pas de signe d’impatience, même si vous êtes attendu ailleurs
  • Remercier et ne jamais raccrocher sans connaître la suite du processus
  • Faire part de votre motivation à rencontrer la personne

Et votre objectif?

  • Décrocher un entretien en face à face
  • Faire une bonne impression, donner confiance

Durant le passage en revue de ces quelques conseils, les participants ont été très actifs et ont largement partagé leurs propres expériences, enrichissant ainsi les informations que tous venaient chercher.
 

Partager ce contenu